Nos cinq blessures fondamentales partie 3

0
313

Abordons ensemble la troisième  blessure : « Qui n’a jamais fait l’expérience, un jour ou l’autre, de la trahison ? »

La trahison

J’ai beaucoup de mal à faire confiance, à supprimer le contrôle. Tout mon comportement est basé sur une peur maladive d’être trahi.

Je me confie peu, en tout cas, je contrôle, je manipule ce que je dis en fonction de mon confident ; je veux garder à tout prix, la maîtrise de la relation.

Sa véritable signification

Mon message contradictoire inconscient :

«  J’ai raison sinon je meurs »

Mon comportement dit : «  j’ai raison et vous avez tort- je veux être parfait pour être aimé. »

Le désir profond de ma personnalité fabriquée : «  que ma volonté s’accomplisse. »

Mon message intérieur pour grandir, pour être moi –même :

« J’abandonne, je lâche prise. »

Ma demande inconsciente : «  je demande de l’aide, des encouragements- je veux avoir confiance en moi et en les autres. »

en résumé

Mon système de protection, le contrôle de moi, de mes comportements et des autres en les manipulant, en croyant les connaître et les comprendre, en devinant leurs besoins au lieu de les leur demander. Ma plus grande peur : la rupture, le reniement que je mets moi-même en place inconsciemment. Comportement que je suscite chez l’autre dans mes relations : la soumission afin d’exercer facilement mon contrôle de l’autre et de la relation. Ce qui supprime toute relation vraie et m’éloigne de  mes véritables besoins en privant l’autre des siens.

pour en finir avec la trahison

En premier lieu, la plus grande difficulté est donc de lâcher prise, d’accueillir l’autre et ce qu’il dit sans a priori, sans mes croyances habituelles ; je dois donc être ouvert à du nouveau, pour pouvoir développer ma conscience ; acquérir du discernement afin de me protéger de ce qui n’est pas juste, interviendra dans un second temps afin que mon inconscient est fini d’intégrer le message reçu. Et au bout de l’épreuve la maîtrise d’un groupe ou d’une situation de crise.

 

Mon âge affectif et relationnel : J’hésite toujours entre la relation et la solitude

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here