le pardon et le chiffre 9

0
213

Aujourd’hui,  18 septembre, journée internationale du pardon…..

Il est essentiel de comprendre le rôle clé du pardon, car pardonner aux  est en réalité se pardonner à soi même…

La première étape consiste à sortir de la violence subie, en prenant du champ par rapport  au responsable de votre douleur, surtout si la blessure est physique : pardonner à un agresseur, n’empêche pas de porter plainte.

Exprimer sa colère.

Pour pardonner, la victime doit en vouloir à son bourreau, c’est-à-dire reconnaître sa propre souffrance et accepter qu’elle «  sorte » : agressivité, colère vous seront utiles dans un premier temps car elles sont signes d’une bonne santé psychiques, signe que la victime n’es pas dans le déni. Ensuite on peut faire un travail de détachement sur soi en écrivant par exemple tout ce qui nous anime, s’ouvrir à une personne de confiance.

Paradoxalement, la plupart des victimes se sentent coupables de ce qui leur arrive et tentent de savoir quelle part d’elle-même a été blessée : il s’agit de se détacher de son moi idéal, et donc de se pardonner à soi même.

Il est utile d’essayer de  se mettre dans la peau du coupable, car cela donne un sens à l’acte qui vous a fait du mal et dans une certaine mesure, le rendre acceptable.

Le pardon est un cheminement,

un retour sur soi même en redevenant acteur de sa vie, c’est laisser en soi, la place pour accueillir l’autre ; pardonner c’est aussi grandir et vous saurez que vous aurez vraiment pardonné quand vous ne ressentirez ni rancœur ni colère à l’encontre de ce qui vous a blessé.

Le chiffre 9

obtenu en numérologie par l’addition du 1 et 8 est celui de la connaissance, de l’altruisme, de la compassion, de la fin d’un cycle, de la transcendance, donc de l’éveil ( à qui vous êtes réellement ). C’est un chiffre souvent difficile qui sur le plan pratique se concrétise par un processus évolutif d’essais et d’erreurs, pour aller de la confusion vers la clarté. C’est justement l’addition entre le un (moi) et le  huit qui représente le sens de l’honnêteté, de la justesse.

Comble de synchronicités,

étant né un 18 septembre, je me suis incarné sur un secret de famille qui  engendra  bien des difficultés souvent incompréhensibles, récurrentes jusqu’à ce que un jour la lumière arriva. Cette expérience, ce parcours  je l’ai modestement retranscris  dans mon premier ouvrage chez Nombre 7 : L’envol du Pardon. 

Et de vous souhaiter à tous et toutes, ce merveilleux moyen de guérison.

https://librairie.nombre7.fr/dev-personnel/221-l-envol-du-pardon-9782368321690.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here